La police gambienne enquête sur les cas de décès liés à un sirop pour la toux

La police gambienne a ouvert une enquête sur le décès de 66 enfants, lié à quatre marques de sirop contre la toux importée.

Des hauts fonctionnaires de l’Agence de contrôle des médicaments et des importateurs ont été convoqués pour être interrogés, a déclaré le cabinet présidentiel de la Gambie.

Le président Adama Barrow a fait savoir que les autorités “ne négligeraient aucune piste” dans cette enquête.

Les Gambiens, en colère contre ce qui s’est passé, se demandent qui serait l’homme à blâmer dans cette affaire.

Mercredi dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé une alerte mondiale concernant les quatre sirops contre la toux, avertissant qu’ils pourraient être liés à des lésions rénales aiguës et à la mort des enfants en juillet, août et septembre 2022 .